GLOSSAIRE

Bento ou Obento

Ce terme englobe les repas faits maison emportés dans une boîte sur son lieu de travail.
C’est l’équivalent asiatique de nos boîtes de conservation. Les aliments sont souvent bien compartimentés.

 Daikon

Equivalent japonais du radis noir, il peut être utilisé cru, mariné, ou en saumure. Il est souvent artificiellement coloré en jaune moutarde.
Furikake

C’est un condiment apprécié des petits japonais, qui contient un mélange de saveurs; d’algues, de légumes et de poisson. Présenté sous forme de poudre, il est généralement mélangé au riz pour lui donner une saveur unique!
Hangiri

C’est un grand baquet de bois qui sert à finaliser la préparation du riz pour les sushis: une fois qu’il est cuit, on utilise le Hangiri pour… le lancer en l’air! Cela permet en fait de l’uniformiser.

Hashi

Ce sont les baguettes qui servent de couverts aux asiatiques.
Traditionnellement, les baguettes des femmes sont légèrement plus courtes que celles des hommes.

Ichi-jû san-sai

Un repas japonais est traditionnellement composé de riz, avec une soupe et trois plats : un plat principal et deux plats complémentaires. Ce terme désigne cet équilibre alimentaire.

Itadakimasu

Avant de commencer le repas, il est d’usage de dire itadakimasuen joignant les mains: c’est une formule de politesse comme notre « Bon appétit »!

Izakaya

Ce sont les fameux clubs où les japonais viennent se retrouver en sortant du travail. On y trouve des boissons alcoolisées, mais aussi de la nourriture, plus ou moins élaborée.

Kamiza

Il s’agit de la place à table la plus éloignée de la porte ou juste devant le tokonoma, présentoir à objets décoratifs.

Komesu

Il s’agit du vinaigre de riz, très utilisé au Japon pour assaisonner le riz ou pour faciliter la conservation. Son goût est plus discret que ceux utilisés en occident.

Maki

C’est une préparation à base de riz, enroulé dans une feuille d’algue (nori). Le cœur est composé d’un ou plusieurs ingrédients, généralement du poisson cru ou des légumes.

Makisu

Il s’agit simplement du tapis, fait de tiges de bambous, nécessaire à la préparation des makis.

Mirin

C’est un saké doux souvent utilisé comme assaisonnement dans la cuisine japonaise.

Miso

C’est un aliment de base de la cuisine asiatique. Il prend la forme d’une pâte fermentée aux coloris variés, et au goût salé très prononcé. Sa haute teneur en protéine en fait un complément alimentaire très recherché, et lui a permis un vif succès dans la cuisine.

Nigiri

C’est la forme la plus commune du sushi : une couche de riz recouverte d’une lamelle de poisson, de fruit de mer, ou d’omelette. Il est souvent relevé de wasabi.

Nori

Il s’agit de la feuille d’algue séchée, de couleur verte, présentée en carrés très fins. Elle peut servir à rouler les makis et sushis mais peut aussi être coupée en lamelles pour les sauces ou sur les soupes.

Oyatsu

C’est un dessert japonais à base de riz gluant et de farine de riz, mélangés puis modelés sous la forme d’une boulette.

Ryokan

Il s’agit de l’auberge typique japonaise. Les chambres sont constituées de matériaux traditionnels: bambous, cloisons de papiers, portes coulissantes, tatamis et futons.

Ramen

Ces pâtes sont issues d’une recette chinoise. Pas chères et vite avalées, elles sont consommées en soupe ou sautées avec de la viande ou des légumes.

Sashimi

C’est le plat le plus traditionnel de la cuisine japonaise. Il s’agit de tranches de poisson cru coupées finement. Sous son apparence anodine, le sashimi est passé au rang d’art, et les écoles de cuisine japonaises gardent jalousement le secret de leur découpe.

Shabu shabu

Il s’agit d’une variante de la fondue chinoise. On trempe des morceaux de viande, de chou, et de champignons dans un bouillon de bœuf et de légumes, puis on les assaisonne avec des sauces froides plus relevées.

Shimoza

Il s’agit de la place à table la plus proche de la porte, réservée aux hôtes, ou aux débutants s’il s’agit d’un Dojo.

Shooga

Terme japonais pour gingembre, il s’agit d’un ingrédient largement utilisé pour la préparation de plats japonais. En morceaux ou en lamelles roses, il y en a pour tous les goûts!

Shoyu

Il s’agit du nom japonais de la fameuse sauce soja. Elle est créée à  partir de la fermentation d’un mélange comprenant soja, blé, et sel. Elle assaisonne bien les sushis et tout type de plats japonais!

Soba

C’est l’une des variétés de nouilles les plus consommées au Japon. Elles sont faites à base de farine de sarrasin, et peuvent être dégustées chaudes ou froides, sous la forme d’une soupe, d’une salade, ou encore sautées.

Sukiyaki

C’est une fondue proche du Shabu shabu, à la différence que le bouillon est composé d’un mélange de mirin, de saké, de sauce soja et de sucre.

Sushis

Plat emblématique de la cuisine japonaise, le sushi est un harmonieux mélange entre riz et poisson. Il connaît un développement très rapide, et les chefs rivalisent d’ingéniosité pour préparer des mélanges toujours plus raffinés.

Tamagoyaki

Célèbre plat japonais, il s’agit d’une omelette relevée avec des algues et de la sauce soja. Elle est généralement servie en tranches rectangulaires.

Tempura

Il s’agit d’une technique de friture, de viandes ou de légumes, issue des influences portugaises. Unique au Japon, elle se distingue par sa légèreté en comparaison avec les recettes traditionnelles utilisant la chapelure.

Teppanyaki

C’est un mode de cuisson qui utilise une plaque chauffante. Cela a donné lieu à un nouveau type de restaurant, où le chef prépare les aliments devant ses clients.

Teriyaki

C’est une sauce sucrée qui se marie bien avec les viandes ou les poissons. Elle est issue du mélange entre la sauce soja, le mirin, et le sucre.

Tofu

Le tofu est à la base de la cuisine japonaise. Obtenu grâce à du lait de soja caillé, il est ensuite aromatisé pour proposer une large variété de saveurs. Mélangé à du poisson, en soupe ou en sauce, le tofu se décline à l’infini!

Tonkotsu

Il s’agit d’une recette de ramen au porc, originaire de Kyushu.

Udon

Ce sont les pâtes les plus consommées au Japon. Elles sont faites à base de farine de blé, et peuvent se consommer chaudes ou froides. Elles sont notamment très appréciées l’été et se distinguent par leur largeur de 2 à 4 mm.

Wasabi

Equivalent japonais de la moutarde, le wasabi est une plante qui ne pousse qu’au Japon. Il se distingue par sa couleur verte, et son goût très fort et prononcé. Réservé aux palais avertis, il est généralement servi avec les sushis.

Yakitori

Très populaires au Japon, ce sont de petites brochettes cuites au grill. Traditionnellement composées de poulet, les chefs utilisent maintenant d’autres viandes, poissons ou légumes.

Yosenabe / nabe

Sorte de fondue japonaise, ce plat prend la forme d’une soupe. Chaque convive y dépose des ingrédients, que ce soit du tofu, des légumes ou du poisson. A la fin, le bouillon est également dégusté.