Skip links

LE BULGOGI – 불고기

A l'heure coréenne /

Le bulgogi (« viande cuite au feu »), aussi connu sous le nom de barbecue coréen est une spécialité culinaire incontournable de Corée que l’on apprécie notamment pour sa convivialité. Le barbecue coréen est devenu très à la mode et devient le prétexte pour se rassembler et se faire plaisir.

L’histoire du Bulgogi 

Le Bulgogi, qu’on appelait historiquement le Melcheok, est le symbole même, avec le kimchi fermenté, de la gastronomie coréenne. Son principe est simple : il s’agit de faire cuire soi-même les viandes ou les accompagnements sur un barbecue de table, à mi-chemin entre la plancha et le barbecue traditionnel. La cuisine Coréenne est souvent connue pour être très épicée, mais le Bulgogi fait exception : c’est quasiment un des seuls plats coréens dépourvu de piment.

Ce plat de viande grillée est relativement récent : au Moyen-âge dans les campagnes coréennes, personne ne mangeait d’animal qui, étaient plutôt réservés au travail (bœuf) ou à la production (volailles). Par ailleurs le feu de la grillade devant être vif, il a fallu attendre la généralisation des bouteilles de gaz pour cuisiner de cette façon dans les maisons coréennes.

Dans les années soixante, la viande de bœuf était tellement rare que le Coréen moyen n’en mangeait pas plus d’une fois par an, mais depuis, le plat s’est généralisé avec l’augmentation du niveau de vie.

Le choix de la viande, clé de la réussite du Bulgogi

La plupart du temps le Bulgogi sera fait avec de la viande de bœuf coupée en fines lamelles, puis marinée dans une sauce contenant de la purée de poire, de l’oignon, de la sauce soja et du sésame conférant un goût doux et caramélisé à la viande.

Vous pouvez également utiliser d’autres types de viandes comme l’échine de porc, la poitrine de porc ou encore du poulet mariné selon vos goûts. Ce plat est la bonne occasion de tester une façon très prisée en Corée de consommer une grillade.

Quels accompagnements faire pour un barbecue coréen ?

L’accompagnement est un élément primordial du barbecue coréen, constitué de riz ou de nouilles, de petits légumes sautés ou encore de kimchi fermenté (accompagnement coréen à base de chou chinois mariné et piquant), qu’on retrouve en association avec quasiment tous les plats coréens. Le barbecue ne fait donc pas exception à cette règle.

Le riz étant également un ingrédient incontournable de leur cuisine, les coréens en mangent facilement plusieurs bols lors des barbecues coréens. Si vous avez un cuiseur à riz, vous avez de la chance ! Cette étape ne vous demandera pas beaucoup d’efforts. Si vous n’en possédez pas, il faudra le faire cuire à la casserole.

Un Bulgogi qui se respecte propose toujours une sauce légèrement sucrée et piquante, vous pouvez par exemple utiliser la sauce Bibimbap de la gamme Tanoshi qui relèvera très bien votre plat.

Quelques recommandations

La préparation dans son ensemble avec la marinade et l’accompagnement à base de riz et de légumes fermentés ne demande qu’une heure de préparation.

Pour la dégustation, après avoir passé la viande sur le grill, poudrez-la de sésame et savourez chaque bouchée de viande avec les divers accompagnements que vous aurez préparés.

Petite astuce : prenez en main une feuille de laitue dans laquelle vous mettez l’équivalent d’une demi cuillère à soupe de riz, un peu de Bulgogi, du piment ou de la sauce Bibimbap ou d’autres condiments, légumes sautés, etc.. Fermez le tout et glissez-le dans votre bouche.

..Bonne dégustation !

Back to top Back to top