Skip links

Le Gwangjang Market et sa streetfood

A l'heure coréenne /

Si vous voyagez à Séoul, il est impensable de passer à côté du Gwangjang Market, un haut lieu de l’artisanat et de la food coréenne.

Situé à Seoul, dans le quartier de Jongno-Gu, le Gwangjang Market, aussi bruyant qu’authentique, attire des centaines de milliers de visiteurs chaque année. Vous pouvez y trouver des vêtements, du textile, des accessoires, des souvenirs mais aussi des stands de streetfood ! Le marché a notamment fait l’objet d’un documentaire Netflix, consacré à la streetfood asiatique. Un joli coup de projecteur sur le savoir-faire du pays.

Une fois les portes du marché passées, il vous suffit d’inspirer un grand coup et de vous laisser guider par les délicieuses odeurs qui viennent jusqu’à vous…

Voici notre petite sélection streetfood à ne manquer sous aucun prétexte si vous passez au Gwangjang Market :

Les mandu 

On ne les présente plus, les mandu à la vapeur sont des incontournables de la cuisine coréenne. Ces raviolis farcis à la viande et vermicelles de riz sont à déguster sans modération !

Le gimbap

Il ressemble au maki japonais mais la version coréenne est beaucoup plus généreuse. Du riz blanc, de l’huile de sésame grillé, des carottes, des anchois et des radis composent le gimbap. Le tout, roulé dans une algue séchée.

Le tteokbokki 

Attention ça pique mais c’est si bon ! Le tteokbokki est un gâteau de riz cuisiné avec de la sauce (très) épicée. Si c’est votre première fois, un conseil : dégustez avec précaution !

Le sundae

Rien à voir avec une glace de fastfood, le sundae est le boudin coréen ! Ce mets est réalisé à partir d’intestins de vache ou de porc souvent mélangés à du riz gluant ou à des vermicelles transparents. Une expérience dont vous vous souviendrez !

Le Hotteok

Pour les becs sucrés, on a ce qu’il vous faut : le hotteok. C’est une sorte de pancake doré et croustillant, composé de cannelle et de cacahuètes. Pour le goûter, c’est irrésistible !

On vous conseille aussi :

Faîtes un stop dans un pojangmacha, signifiant « chariot couvert » en coréen. On en trouve dans toutes les villes coréennes.

Flâner de nuit au marché nocturne de Myeong-Dong au milieu des populations locales.

Visiter le marché de Namdaemun, le plus ancien marché de la capitale.

Back to top Back to top