Skip links

Zoom sur la K-pop, phénomène musical coréen

A l'heure coréenne /

Chorégraphies parfaitement synchronisées, vocalises maitrisées, univers coloré et mélodies entrainantes… les groupes de K-POP (Korean Pop) ont acquis une grande popularité et comptent aujourd’hui des dizaines de millions de fans à travers le monde. Leur succès international est loin d’être un hasard et, derrière ces chansons souvent bon enfant, se cache une discipline de fer et une image parfaitement maitrisée.

Un univers à couper le souffle

La K-POP (courant musical sud-coréen) s’est exportée à l’international avant tout grâce à ses MV (Music Video, ou clips). Bien au-delà de la musique, c’est de tout l’univers K-POP dont les fans raffolent. Il suffit de visionner un MV pour en saisir l’originalité : c’est une explosion de couleurs, une multitude de décors et les chorégraphies sont sensationnelles. De plus, il y en a pour tous les goûts car la K-POP n’est pas un seul type de musique : il y a bien entendu des groupes de pop, mais aussi de hip-hop, de rap, de rnb, de rock et même de métal ! Les looks extravagants portés par les artistes valent également le détour et on ne peut qu’être impressionnés devant leurs aptitudes artistiques.

Des records mondiaux

Le chanteur PSY a révolutionné la K-POP en 2012 grâce à son hit loufoque « Gangnam Style ». Son clip compte désormais presque 4 milliards de vues sur Youtube. Plus récemment, le boys-band BTS a battu de nouveaux records avec 78 millions de vues en moins de 48h pour son clip-vidéo « Boy with Luv ». Les albums de K-POP visent avant tout le marché international : les stars de K-POP parlent pour la plupart anglais et les labels collaborent avec des célébrités américaines, comme Ed Sheeran. Le sexy girls-band « Blackpink », qui fait l’objet d’un reportage sur Netflix, a été le premier groupe de musique K-POP à se représenter au très célèbre festival Coachella en Californie en 2019 et a récemment réalisé une tournée mondiale. Leurs fans forment une véritable communauté et les chanteurs et chanteuses sont même appelés des « idoles ».

Une industrie musicale bien rodée

Le parcours d’une idole de K-POP ne ressemble à aucun autre. Les groupes sont créés sur l’initiative de maisons de disques. Ces dernières organisent chaque année des auditions en Corée du Sud, pour lesquelles des centaines de milliers de personnes participent. Chaque maison de disques sélectionne alors 10 à 20 talents junior âgés entre 11 et 14 ans pour entrer dans un programme de « formation ». Il s’agit d’un entrainement intensif de 2 à 4 ans, afin, peut-être, de faire partie d’un groupe de K-POP et de sortir un premier album. Pendant cette formation, souvent télévisée, les recrues en compétition vivent ensemble dans la même maison. Elles suivent des cours de chant, de danse, de comédie et d’anglais. Elles passent également par une phase de relooking, de régime alimentaire, voire même de chirurgie esthétique. Que ce soit pendant leur période de formation ou pendant leur carrière, les pop-stars ont un rythme de vie effréné, digne de sportifs de haut niveau. Leur carrière s’arrête en général à 27 ans, ce qui correspond à l’âge de partir en service militaire pour les garçons. Aujourd’hui, de vives polémiques entourent la K-POP du fait de la très lourde pression subie par les jeunes artistes, dont, d’après les media, le bien-être semble passer bien après le succès de leur maison de disque.

Back to top Back to top