Comment utiliser le miso ?

L’utilisation la plus connue du Miso est en assaisonnement dans les soupes et bouillons, notamment pour les ramens. Mais il peut aussi être utilisé comme condiment dans certains plats cuisinés ou entrées froides (encornets ou concombres farcis au Miso par exemple).

Le Miso dans vos plats

Le Miso à base de riz (Miso blanc et Miso jaune) est le plus utilisé en cuisine japonaise, son goût est plus doux, plus fin et convient à un grand nombre d’utilisations : pour mariner le poisson, remplacer crème ou fromage frais dans la composition des plats, en tartines, purées et bien sûr pour réaliser la soupe Miso.

Le Miso jaune est utilisé pour réaliser des sauces, des marinades, accompagner les volailles et réaliser une soupe Miso un peu plus marquée qu’avec le Miso blanc.

A ne pas confondre avec le Miso rouge ou noir, le Miso de riz brun qui est de couleur sombre est également plus salé et plus fort en goût.

 

La soupe Miso, un grand classique

La soupe Miso est un classique, un élément essentiel d’un repas traditionnel japonais. Généralement le bouillon de base est agrémenté de dashi (bouillon de poisson) et de différents ingrédients qui changent en fonction de chaque recette de soupe Miso. Parmi eux, on retrouve généralement de l’algue séchée (wakame), du tofu, du bœuf bouilli, de la ciboulette, des rondelles d’œuf dur et de la sauce soja.

 La recette de la soupe Miso de base est très simple et facile à reproduire à la maison : il faut faire bouillir une demi-casserole d’eau, puis incorporer les différents ingrédients choisis et dissoudre le dashi. Ensuite il faut baisser la température pour faire retomber l’ébullition et incorporer une à deux cuillères de Miso, petit à petit, en évitant l’ébullition. Une fois tout le Miso dissout, c’est prêt !