Skip links

Le marché aux poissons de Tokyo

Connu dans le monde entier comme étant le plus grand marché de poissons et fruits de mer au monde, le marché de Tokyo rythme la vie des Japonais. En 2018 les commerçants ont été contraints de déménager dans un nouveau complexe. Pourquoi ce changement est-il si difficile à accepter pour les Tokyoïtes ?

UN LIEU HISTORIQUE

Haut lieu de la gastronomie traditionnelle japonaise, le marché de Tokyo propose tous les jours pas moins de 480 espèces différentes de produits de la mer. Le plus emblématique est sans doute le thon rouge, vendu aux enchères ! Les prix, estimés par les poissonniers grâce à leurs cinq sens et une simple lampe torche, peuvent atteindre plus d’un million d’euros pour un poisson entier. Des plats à base de poissons sont également proposés, dont des sushis moyennant 2 € l’assortiment de 6 seulement ! Les produits de la mer sont accompagnés de 270 variétés de fruits et légumes. Certains stands proposent aussi toutes sortes d’articles en lien avec le marché, des bottes de poissonniers aux couteaux à poissons en passant par des souvenirs à l’effigie du lieu..

DE TSUKIJI À TOYOSU, UN DÉMÉNAGEMENT DIFFICILE À ACCEPTER

Inauguré en 1935 en périphérie de Tokyo, le marché de Tsukiji est considéré comme le marché aux poissons historique du Japon. Toutefois, malgré une ferme opposition de la part des vendeurs et des clients, il a définitivement fermé ses portes le 6 octobre 2018. Une semaine après seulement, le marché de Toyosu situé à 3 kilomètres de Tsukiji et d’une superficie presque deux fois supérieure le remplaçait. Avec des locaux flambants neufs et des équipements dernier cri, Toyosu devrait pouvoir assurer une meilleure hygiène. Cependant, nombreux sont les Japonais qui regrettent la disparition d’une partie du savoir-faire lié à la vente et à la découpe du poisson. Sans compter que certains commerçants, par faute de moyens pour assurer le déménagement et la hausse des charges due à l’exploitation du bâtiment, ont été contraints de fermer leur commerce. D’autres, après environ 30 ans de discussions, sont finalement soulagés que le transfert ait abouti et commencent peu à peu à se résilier au changement. A Tsukiji, les travaux n’ont pas tardé à débuter, effaçant rapidement l’histoire du marché qui devrait laisser place à diverses installations en vue des Jeux Olympiques 2020.

Bon à savoir !

Si vous souhaitez venir assister aux ventes aux enchères, il faudra prévoir d’arriver à Toyosu aux alentours de 4 heures du matin. Fort de son succès, le marché est obligé de refuser des visiteurs !

Back to top