Le Mont Fuji : symbole du Japon

Le Mont Fuji est le point culminant du Japon, situé à 3 776 mètres d’altitude au sud de l’île de Honshu.

Cette montagne est en fait un volcan toujours en activité, bien que n’ayant connu aucune éruption depuis 1 707. Certains Japonais et quelques touristes se lancent chaque année dans l’ascension du Mont Fuji, aussi considéré comme un lieu sacré.

Le Mont Fuji : une montagne sacrée

Désignée principale montagne sacrée depuis le VIIème siècle, elle est le symbole religieux du Japon. On y trouve d’ailleurs plusieurs sanctuaires en hommage aux divinités et nombreux sont ceux qui y viennent en pèlerinage.

Pendant de longs siècles et jusqu’en 1872, les femmes n’avaient pas le droit de s’essayer à l’ascension du Mont Fuji, à cause de son statut de montagne sacrée.

Une terre de légende

Dans le Shintoïsme, on raconte qu’un empereur y a détruit un élixir d’immortalité, et que celui-ci continu de se consumer éternellement, cause de la fumée noire qui s’échappe parfois du volcan. On dit aussi que certaines divinités y vivent, comme Fuji-hime, Sakuya-him et Kono-banasakuya-hime (déesse qui fait fleurir les arbres).

Dans le Bouddhisme, on vénère surtout sa forme, rappelant celle du bouton blanc et des huit pétales de la fleur de lotus.