Pourquoi utiliser le vinaigre de riz ?

Le vinaigre de riz est un assaisonnement très répandu dans la cuisine asiatique, notamment en Chine, au Vietnam et au Japon. Comme son nom l’indique, il est réalisé à base de riz fermenté ou de vin de riz (saké).

Comment l’utilise-t-on ?

Le vinaigre de riz est très utilisé au Japon, notamment pour l’assaisonnement des salades (avec les algues Wakame ou haricots Edamame), pour la réalisation de Pickles japonais (légumes marinés à déguster sous forme de snack, comme les cornichons).

Il est aussi un condiment obligatoire pour réussir la cuisson du riz à sushi. En effet, c’est grâce à lui (et à une pincée de sucre et de sel) que le riz se tient bien, est brillant et a un goût délicat et savoureux.

Si vous n’avez pas de vinaigre de riz sous la main, mais que vous ne pouvez pas attendre pour préparer du riz à sushi, vous pouvez mélanger deux tiers de vinaigre blanc ou de vinaigre de cidre avec un tiers d’eau. Vous pouvez également utiliser deux tiers de citron et un tiers d’eau.

Les bienfaits du vinaigre de riz

En plus de sublimer votre riz à sushis, ce vinaigre a des vertus antiseptiques et aide au bon équilibre acido-basique de votre organisme. C’est aussi le vinaigre qui possède la plus faible acidité.

Le vinaigre de riz, tout comme le vinaigre occidental, se décline sous trois formes : le vinaigre de riz blanc, le noir et le rouge, qui ont chacun une utilisation particulière. Ils sont toutefois tous beaucoup plus doux que les produits occidentaux auxquels nous sommes habitués.