Que mangent les habitants d’Okinawa ?

Outre les algues, la papaye et le poisson cru, le régime d’Okinawa vous fera découvrir des aliments typiquement Okinawaïens, que votre réfrigérateur n’a certainement jamais rencontrés.

Voici une liste des aliments que vous ne connaissez peut-être pas mais que nous vous conseillons d’essayer si vous souhaitez vous dépayser en adoptant le régime d’Okinawa. Itadakimasu*

*Signifie « Bon appétit » en Japonais

Le goya

On trouve ce légume dans la recette du chanpuru, un plat traditionnel de l’île d’Okinawa. Le goya ressemble physiquement à un croisement entre le concombre et le cornichon mais il est surtout connu pour son goût très amer. Après avoir retiré le cœur de ce légume, on consomme sa peau à la texture rugueuse et à la couleur verte.

Les Okinawaïens mange le goya en jus, en thé ou encore dans les gâteaux.

Le heshima

Le heshima est davantage connue sous le nom de « courge-torchon ». Ses fruits, ses feuilles et ses graines sont comestibles et sont généralement cuits, accompagnés de légumes. Certains s’en servent comme d’une éponge, d’autres le consomment comme un légume, sa texture spongieuse lui permettant de remplir ces deux fonctions.

Le curcuma

Assez connu dans la cuisine occidentale, le curcuma l’est beaucoup moins au Japon. Il n’y a que sur l’île d’Okinawa que cette épice assaisonne les plats, elle était autrefois utilisée pour guérir les inflammations dans la médecine indienne.

Cet ingrédient sera sûrement, pour vous, le plus facile à dénicher car on le trouve au rayon épices de la plupart des magasins.

Le kombu

Le kombu est une algue qu’on utilise surtout pour parfumer les bouillons dashi. Riche en calcium, en fer, en potassium et en iode, cette algue permet de rendre les aliments plus digestes et d’atténuer le temps de cuisson des légumineuses.

L’enoki

Moins connu que son cousin le shiitaké, ce champignon est très prisé des Okinawaïens. Leur cuisson doit être très courte pour en conserver le moelleux. Tout comme le shiitaké, il est connu pour améliorer le système immunitaire.

 

Le fruit du ginkgo biloba

L’arbre ginkgo biloba est très utilisé en médecine chinoise, il est l’un des plus vieux arbres sur Terre, apparu il y a plus de 270 millions d’années.

Son fruit est surtout consommé en infusion, il permettrait de combattre certaines maladies respiratoires telles que l’asthme.

 

Vous connaissez maintenant les aliments-clés du régime d’Okinawa, leur aspect et leurs caractéristiques, il ne manque plus qu’à partir à leur découverte !