Régime d’Okinawa : les aliments à éviter

Parmi les 10 commandements du régime d’Okinawa le premier explique qu’il ne faut pas attendre d’avoir le ventre plein pour cesser de manger. Les Okinawaïens préconisent d’atteindre 80% de la sensation de satiété pour pouvoir sortir de table.

 

Puis-je manger de tout ?

Mais que faut-il consommer ? Y-a-t-il des aliments à privilégier ? (lien interne « les aliments à privilégier »). Et d’autres à éviter ?

Pour un occidental, l’adoption d’un mode de vie sain et stricte peut s’avérer difficile, surtout lorsqu’il s’agit de manger des aliments que l’on n’a pas l’habitude de trouver dans nos supermarchés habituels.

Voilà pourquoi nous vous dévoilons la liste des aliments à consommer en petite quantité dans le cadre d’un régime Ishoku Dogen et ceux à éviter au maximum.

Les aliments à consommer en petite quantité

Les pois chiches et le houmous

La glace à base de soja

Les poissons gras (saumon, thon, truite…)

La viande maigre

Le pain de seigle ou au blé complet, ainsi que les céréales et les pâtes complètes

Les fruits secs (raisin, figue, abricot, datte)

La pizza, la glace, la confiture, le beurre de cacahuètes, en très faible quantité

Les aliments à éviter

Les pâtisseries à haute densité calorique comme les beignets ou les donuts

Le fromage riche en matière grasse comme le cheddar

Les fruits à coques tels que les amandes, les pistaches, les noisettes ou les noix

Les matières grasses : beurre, mayonnaise, huile

Les viandes grasses : bacon, saucisson

Les chips et biscuits apéritifs

Le chocolat noir

Ces aliments doivent être consommés de manière exceptionnelle lors d’occasions particulières comme un repas de fête en famille par exemple. À condition que ces repas ne soient pas organisés chaque dimanche.

Les aliments à privilégier

Pour terminer sur une note positive, voici la liste des aliments dont vous pouvez abuser dans le cadre d’un régime d’Okinawa, si vous respectez, bien sûr, la règle sur la satiété :

Les légumes frais : concombre, endives, tomates, radis, aubergine, salade verte, la betterave, les champignons

L’eau et le thé vert

Les fruits frais comme la pastèque, la goyave, les fraises, le melon, la pomme, l’orange et l’ananas

Les algues fraîches

Les produits laitiers à base de lait de soja uniquement

Le tofu